Maison de la Transition (Nice) cherche habitants et / ou investisseurs

par | 14 Juin 2017 | Asso News

La troisième, c’est la bonne !

Après un an et demi à œuvrer sur de nombreux et jolis projets citoyens, nous lançons notre troisième tentative de ce qui est au cœur de l’ambition initiale d’Alter Azur: les éco-lieux. (1ère tentative: maison de St Pancrace, Nice. 2nde: auberge de la Vallée Verte, Biot)

 

Maison de la Transition

Projet urbain (finalement Nice pour la première) en réhabilitation progressive. Une grande villa en « colocation » (voir ci-dessous) rendue la plus passive possible, adoptant les principes de permaculture.. Les habitants peuvent être locataires ou propriétaires, ils ont les compétences nécessaires à faire fonctionner la maison, leur objectif est de faire de leurs passions un job, en ayant une activité temps plein / partiel correspondante au sein du lieu. La maison est un « tremplin » pour leurs propres Transitions, ils apprennent la vie en collectivité, à créer leurs jobs dans ce types de structures avant d’aller vers un lieu qu’ils créent de zéro, dont ils sont propriétaires, dans lequel ils peuvent y fonder une famille. Ils libèrent alors la place pour une nouvelle personne « en Transition ». Le grand public y vient pour assister à des conférences, formations, spectacles, soins bien-être… les amenant à la Transition.

 

Le lieu

Villa à Nice Ouest, dans un écrin de verdure à 15 minutes du vieux Nice, l’impression d’être à la campagne / en pleine nature (biodiversité foisonnante) tout en gardant les avantages d’une grande ville. 240 m2 de bâtis, un GRAND terrain, 5 chambres = 5 « entités » possibles (personne seule ou couple, mais compliqué pour une famille). Des loyers modérés (de 280 à 500 € / mois selon surface chambre). Un lieu magique, unique à Nice.

 

Investisseurs ou habitant ?

Investisseur: place son épargne dans le montage ci-dessous et en tire 3 à 4% de rentabilité locative brute annuelle (selon prix d’achat négocié), n’habite pas le lieu.
Locataire: Paye un loyer aux investisseurs si il n’a pas de capacité de financement.
Investisseur-habitant: achète tout ou partie du quota de surface qu’il occupe. Paye / ne paye pas de loyer en conséquence.
Ce système permet de se focaliser sur les compétences et l’adéquation humaine des futurs habitants, et non sur leurs capacités d’investissement.

 

Montage juridique et fiscal

Une structure type entreprise (SCI, SCOP ou Coopérative d’Habitants à l’étude, choix aussi selon la typologie des investisseurs) est créée pour acquérir la maison.
Une structure associative est créée pour réunir les habitants et être l’interlocuteur unique de la structure détentrice.
L’association paye un loyer à l’entreprise détentrice.
La structure associative est gestionnaire du bien et doit avoir la plus grande liberté possible dans la conduite du lieu.
Il est envisageable de proposer de la défiscalisation aux investisseurs si l’association est reconnue d’intérêt général.
L’ambition est de sortir la maison de la spéculation immobilière, de limiter au mieux les diverses taxations, frais de cession de parts sociales d’un investisseur à un autre afin de rendre fluide l’entrée / sortie de ces derniers de l’entité détentrice.

 

Investisseurs solidaires

Ce montage permet de proposer de l’investissement locatif social et solidaire à toute personne qui aurait ne serait-ce que 1000 euros à investir.

 

Recherche habitants

Au delà des critères humains et de capacité à au moins payer un loyer qui sont bien sûr évidents, il faut prendre en compte que cette maison doit vivre et a donc besoin de compétences pour. Ci-dessous les profils types idéaux pour faire tourner les activités souhaitées. Ce n’est qu’une première indication, susceptible d’être discutée. Le but est aussi de pratiquer la formation continue pour que les habitants augmentent leurs versatilités / compétences. Tous s’entendent bien sûr au féminin également:
1 gestion admin / compta / communication …
1 bricoleur / ingénieur / mécanicien …
1 jardinier / gestion des animaux / transformation produits …
1 cuisinier / traiteur à même de gérer une équipe pendant les évènements / notions diététiques = capable de tailler des programmes alimentaires selon les individus …
1 programmateur / régisseur évènements / artistique (missions de BAB’s)

 

Porteur du projet

Baptiste « BAB’s » OLIVARD, 30 ans, co-fondateur d’Alter Azur, ancien directeur des programmes dans le secteur des médias, musicien / compositeur, entrepreneur, pratiquant les sports de glisse, les activités « bien être » …

 

Nous parlons un peu plus du co-investissement locatif social et solidaire ici, et de la Maison de la Transition par là.

 

Photo à simple titre d’illustration, le bien réel n’est volontairement que peu détaillé / montré publiquement. Plus d’infos en nous contactant.

Suivez-nous

100 idées pour nous aider #3, likez et suivez nos pages sur:

Soutenez Alter Azur

100 idées pour nous aider #1
En donnant / adhérant à Alter Azur, vous participez à des projets concrets, à côté de chez vous (give box, jardins pédagogiques…), vous créez des emplois locaux (Agence de Com' Sociale et Solidaire, weAGO!RA…), vous développez des éco-lieux éthiques et durables (Maison de la transition, éco-village Ré-évolution), vous aidez au fonctionnement du collectif citoyen (site web, évènements…)… Votre don / adhésion est défiscalisé, vous choisissez ce que finance vos impôts. Tout le monde peut proposer des idées, prendre part à notre gouvernance, avoir accès à nos comptes, rencontrer des humains fantastiques et leurs projets. Prêt ?

Don / Adhésion

Partagez Alter Azur

100 idées pour nous aider #4, parlez en autour de vous, sur les réseaux sociaux:

facebook  twitter  googleplus  linkedin  pinterest  tumblr  blogger email

Alter Azur construit le nouveau monde !

Alter Azur construit le nouveau monde !

Alter Azur est vivant, le projet se précise et les pages se réécrivent en permanence. Certains détails ici présents peuvent ne pas être à jour. Restez au courant de nos avancées en vous abonnant à notre newsletter.

Félicitations ! Votre souscription est confirmée !