Premier écolieu Alter Azur acheté !

par | 24 Sep 2020 | Asso News

Devenir habitant d’un éco-lieu vue mer Côte d’Azur pour moins de 30.000 € ça vous tente ?!

Après 4 ans de recherche, Alter Azur présente enfin un habitat participatif dont nous sommes déjà propriétaires ! Le projet est évolutif, s’oriente vers un petit hameau léger de 4 à 5 entités habitantes, sur les hauteurs de Menton. Quelques originalités: un des rares éco-lieux à être si proche de la mer qu’elle est omniprésente dans le paysage, une possibilité de logements en temps partagé réinventé, un financement citoyen novateur.

Le foncier est maîtrisé, acheté par BAB’s (co-fondateur Alter Azur) et sa mère au sein d’une SCI capital variable. Il va s’agir maintenant d’ajouter des fonds d’autres habitants et investisseurs pour développer l’habitat et les activités. Une association dédiée est aussi prévue pour encadrer toute la partie non-lucrative.

Pour aller plus loin: Le bilan Alter Azur 2016-2020 pour comprendre les origines du projet.

 

 

INITIATEURS

 

  • Annie, 69 ans, kiné à la retraite, travaille toujours dans les soins énergétiques et le développement personnel, aime la rando, la danse, tai chi, qi gong … Mère de Baptiste.
    ⇒ principaux rôles sur le lieu: potager, soins, gestion accueil visiteurs…
  • Baptiste, 33 ans, artiste, musicien, militant associatif, sports de glisse, aventures, pratiquant activités bien-être …
    ⇒ principaux rôles sur le lieu: admin’ générale, activités culturelles et touristiques…

 

 

DESCRIPTIF DU FONCIER

 

  • 3000 m2 de terrain entre mer et montagne, plages à 15 min
  • Orienté plein sud, vue mer panoramique
  • Source d’eau abondante
  • Bergerie 4 pièces 60 m2 avec cuisine spartiate, toilettes sèche et douche d’été. Travaux à prévoir.
  • Potager-verger en relance, avec cabanon, cuves eau, irrigation…
  • Oliviers centenaires à sauver
  • Proximité sentiers de randonnées renommés
  • Rachat de terres et bâtis adjacents dans un futur proche (au moins 1,5 ha de plus et d’autres petites maisons)

Option: appartement en location dans le Vieux Nice qui peut devenir collectif = possibilité de faire des allers-retours / semaines partagées et de bénéficier du bassin d’emplois de Nice.



PROJET / VALEURS

 

  • Un collectif qui habite et travaille au moins en partie sur place
  • Une communauté, des aides / habitants court terme…
  • Activités: voir ci-dessous
  • Privilégier vie collective même si vie privée préservée (habitats individuels)
  • Allier savoirs traditionnels (ex: maraîchage, construction éco-matériaux…), et nouvelles technologiques (ex: projet de web TV basée sur le lieu)
  • Inter-générationnel, inclusion et mixité sous toutes formes
  • Gouvernance sociocratique (personne ne s’oppose à une décision) et stigmergique (chacun connait son rôle, sait ce qu’il a à faire en fonction des compétences de tous, reconnues devant le groupe  = autonomie, actions sans besoin de décisions collectives longues), un oeil sur l’holacratie et la méthode OPALE, tout ceci est assez proche
  • Respect d’autrui, des pratiques, croyances… pas de dogmes ou d’interdictions, même si un “comportement écologique” est prôné.
  • Laisser le plus de liberté à l’individu sans nuire au vivant, à l’environnement ou au collectif
  • Le reste se décide entre tous

 

 

GRANDES ÉTAPES

 

  • Vendre des parts de SCI aux nouveaux habitants (voir habitats possibles)
  • Construire / installer des habitats légers / mobiles
  • Rénover le reste de la bergerie. le RDC (2 pièces) serait collectif / pour l’accueil visiteurs, l’étage un logement 2 pièces.
  • Tendre vers l’indépendance alimentaire (optimiser les cultures sur palce), énergétique (mise en place systèmes énergétiques) et financière (participer à un éco-système au delà du lieu).
  • Racheter les fonciers voisins
  • Fil rouge: définir ensemble un modèle d’organisation et le réajuster au fur et à mesure des expériences

 

 

ACTIVITÉS

 

  • Agriculture/élevage, permaculture…
  • Chambre et table d’hôtes + quelques emplacements tentes
  • Accompagnement tourisme alternatif local
  • Services aux randonneurs
  • Lieu culturel associatif
  • Soins bien-être
  • Web TV (créer du contenu sur tout ce que l’on fait) et merchandising utile => faire grandir notre communauté / influence, agrémenter nos revenus, assurer l’auto-financement du projet.

 

 

HABITATS POSSIBLES

 

4 à 5 entités:

  • 1 logement 2 pièces dans la bergerie => environ 43.000 €
  • 1 emplacement véhicule = camping-car, camion aménagé, tiny house… => env. 23.000 €
  • 2 emplacements pour habitations légères (proportions grande tiny house idéale) => env. 28.000 €
  • 1 espace qui pourrait être terrassé pour accueillir une maisonnette => à étudier
  • Extension possible du projet en rachetant les terres et bâtis voisins

Les prix présentés ici incluent la partie individuelles + les parties communes. La transparence financière sera de mise: aucune plus-value à la revente des parts.

BAB’s a dessiné les plans d’un chalet aux proportions grande tiny. Pour environ 5000 € mais avec de la récup’ et de l’huile de coude, il est possible de se faire une habitation pouvant accueillir 2 adultes et 2 enfants.

Autant le dire de suite, pour réaliser le projet à 100%, et donc pouvoir créer des logements écologiques peu onéreux, l’éco-lieu risque de s’inscrire dans la désobéissance civile (à lire en détail un peu plus bas).

 

 

RÉINVENTER LE TEMPS-PARTAGÉ, FAVORISER LE NOMADISME

 

Le temps partagé, ou la multi-propriété n’ont pas bonne presse. Cet outil est souvent utilisé à des fins crapuleuses, pour berner des acheteurs mal-informés. Mais ce n’est qu’un outil, libre à nous de l’utiliser différemment.
Concrètement ici on imagine un logement séparé à l’année entre 3 ou 4 entités, toutes impliquées dans le projet collectif sinon ça n’a bien sûr pas de sens. Toute la partie gestion et finance est transparente, comme on peut l’attendre d’un éco-lieu.

Nos objectifs:

  • Favoriser le nomadisme. Le télétravail, les familles dispersées, le besoin de rester mobile, rafraichir son paysage… il existe beaucoup de raisons pour vouloir adopter ce mode de vie.
  • Maximiser les échanges entre les éco-lieux. Ce que permet le fait de voyager des uns aux autres.
  • Rendre accessible à temps partiel la vie dans un éco-lieu. Parce que l’on peut avoir des contraintes de travail, de famille… qui font qu’on ne peut tout le temps être sur place. Cela permet aussi, dans notre cas pour un investissement raisonnable, de tester ce mode avant de voir plus grand et de façon permanente.

BAB’s et sa mère l’envisagent pour eux-mêmes. Ils ne sont déjà pas en permanence sur place, partagés entre de la famille à Nice et en Vendée.



HABITANTS RECHERCHÉS

 

L’entente humaine et les compétences primeront au maximum. On aimerait que la capacité financière ne soit pas un critère, mais nous devons revendre des parts de ce projet pour réinvestir dans nos autres projets d’éco-villages.

  • De la personne seule au couple avec deux (voire 3) enfants ? Tout dépend du confort et de l’espace dans lesquels vous vous projetez. Ici le luxe n’est pas l’intérieur, mais la nature !
  • Avec qui l’on s’entend: des aventuriers de la vie, curieux, ouverts, dynamiques, positifs (même si on a tous nos « blues ») … n’ayant pas peur de bosser aussi ! Autonomes / indépendants / initiatives, à qui l’on peut faire confiance pour prendre les bonnes décisions quand ils sont les plus compétents sur un sujet. Des âmes de leaders, portants autant que nous le projet, on est fatigués des « promeneurs » qu’il faut motiver !
  • Des expériences solides (et vérifiables) dans les activités citées, en priorité agri/animaux, construction, rénovation, low tech, DIY, systèmes gestion énergies… et web / vidéo / graphisme.
  • Pour les habitants permanents: pouvoir valider un financement d’au moins 23.000 € (à lire ci-dessous).

 

 

COMMENT DEVENIR HABITANT PERMANENT ?

 

  • Envoyez-nous un mail ici ou sur Facebook et / ou rendez-nous visite lors de permanences. On se rencontre, la réflexion murît, vous confirmez votre intérêt.
  • On se revoit plusieurs fois, vous venez loger sur place sous forme de location, vous pouvez participer à la vie collective.
  • Si tout se passe bien vous achetez des parts correspondantes, et en avant la musique !

Pour habiter sur le foncier principal = à partir de 23.000 € investis:

  • Achat de parts de SCI correspondantes à un emplacement habitation + parties communes. De 23.000 à 45.000 €
  • La communauté vous aide à construire / installer votre habitat léger (ou rénover pour le 2 pièces). Coût en fonction de vos envies.

Si vous avez un investissement supérieur à 100.000 €:

  • Possibilité d’accélérer le rachat des fonciers et bâtis voisins (dont petites maisons)
  • La terre devra s’inclure dans le projet collectif, aucun intérêt pour nous si votre but est de vous accaparer un bien et de rester dans votre coin.
  • Possibilité de soutenir d’autres habitants via prêts solidaires

 

 

FINANCEMENT CITOYEN INNOVANT

 

Pour quoi faire ? Financer les travaux du lieu (réfection toiture, murs restanques, clôtures terrain…) et un peu de matériel.

En bref, comment ça marche ?

  • Un prêt entre particuliers (dans l’exemple 40.000 €)
  • La somme empruntée est fractionnée en plusieurs prêteurs (ex: 10 personnes à 4.000 €)
  • Les prêteurs n’immobilisent leurs fonds que sur un an, et sont remplacés par d’autres l’année suivante
  • Le prêt rapporte aux prêteurs 2% / an, soit ici 80 € pour 4.000 € immobilisés, c’est 4 fois plus que le livret A.
  • Le prêt dure 10 ans. Chaque année, l’emprunteur rembourse le capital d’un prêteur + les intérêts de tous les prêteurs.
  • Le prêt est garanti, par assurance et/ou promesse d’hypothèque. Le risque est seulement du côté emprunteur.

Un tableau permettant de visualiser cet exemple.

Article pour aller plus loin: Investissez chez Alter Azur – FAQ, présentant les détails de ce qui est résumé ici et la façon dont il est sécurisé pour les investisseurs.

 

 

COMMENT SOUTENIR LE PROJET ?

 

  • Venir aider pour quelques jours: plantez votre tente, travaillez au moins 1 à 2h / jour à nos côtés, et profitez de la nature le reste du temps.
  • Investissez votre épargne dans l’éco-lieu, sous forme de prêt dont vous récupérez les intérêts (voir « financement citoyen innovant »)
  • Tout objet, outil, en don ou en prêt peut nous aider: vos vielles fenêtres, une tronçonneuse…
  • Nous envoyer les personnes que l’on cherche (voir « habitants recherchés »)
  • Adhérez / faire un don à l’association Alter Azur
  • Abonnez-vous à nos réseaux, suivez le contenu qui sera créé au sein du lieu
  • Participez aux évènements qui seront proposés sur place

 

 

PERMANENCES ET CONTACTS

 

Dans les prochains jours, nous allons mettre en place des permanences régulières, pour nous rencontrer sur place.
Vous pouvez nous contacter via le formulaire du site ou suivre notre page Facebook.



POINTS POTENTIELLEMENT RÉDHIBITOIRES

 

  • La vallée de Menton est réputée pour l’A8 qui n’est jamais loin. Le revers d’un éco-lieu en périphérie urbaine. On a la chance de ne l’entendre qu’en petit fond, mais on l’entend quand même un peu.
  • Le terrain initial est en restanques, il n’y a pas d’espaces plats très larges. Le terrassement peut aider, le rachat des terres voisines, plus larges, encore plus.
  • Il y a du boulot, des murs de restanques à restaurer, un bassin d’eau à créer, du gros défrichage au moins au début, des travaux… ce n’est pas du clés en main ! 😉
  • Il faut accepter la potentielle désobéissance civile que va induire le projet.

 

 

DÉSOBÉISSANCE CIVILE

 

Nous allons tenter d’inscrire notre projet dans le cadre le plus légal possible, mais il y a des chances que les pouvoirs publics ne suivent pas et refusent les aménagements « hameaux légers ».

Les hameaux légers sont une réponse évidente à la crise globale actuelle, ils permettent des logements bien moins chers et bien plus écologiques que les modèles actuels. Ils ont une existence légale dans le droit urbain français, mais jouissent encore d’une mauvaise réputation (cabanisation, population de marginaux…) et sont très peu acceptés par les municipalités, encore moins dans le 06, en retard sur le sujet.

Le projet est pourtant légitime, d’intérêt général :

  • revalorisation d’un patrimoine agricole laissé en friche
  • micro-structures agricoles pour augmenter l’indépendance alimentaire qui fait cruellement défaut au 06
  • création d’emplois
  • les risques naturels sont faibles à modérés dans la zone…

Le refuser, c’est aller contre l’expérimentation d’alternatives sociétales prometteuses, qui pourraient loger et nourrir plus de personnes à moindre coût. Le refuser, c’est empêcher l’intérêt général de potentiellement progresser.

Par conséquent nous déciderons de désobéir civilement en cas de refus. L’histoire montre que le droit urbain a souvent avancé de la sorte, le terrain précédant la loi. Et même plus, nous gardons l’option de contre-attaquer les pouvoirs publics qui pourraient s’opposer au projet, afin de tenter de créer une jurisprudence.

Cela ne remet en rien la sécurité des investisseurs qui nous feront confiance. Le bien « nu » a une valeur concrète, plus de trois fois l’emprunt qui sera souscrit. La promesse d’hypothèque couvre donc l’entier du prêt avec une marge très confortable.

Pour aller plus loin: lire notre article sur les hameaux légers et la désobéissance civile, expliquant la révolution géniale qu’ils portent, pourquoi ils peinent à émerger, pourquoi nous devons nous battre pour leurs existences.

 

 

PERMANENCES ET CONTACTS

 

Nous lancerons prochainement des permanences régulières, pour nous rencontrer sur place.
Vous pouvez nous contacter via le formulaire du site ou suivre notre page Facebook.



Suivez-nous

100 idées pour nous aider #3, likez et suivez nos pages sur:

Soutenez Alter Azur

100 idées pour nous aider #1
En donnant / adhérant à Alter Azur, vous participez à des projets concrets, à côté de chez vous (give box, jardins pédagogiques…), vous créez des emplois locaux (Agence de Com' Sociale et Solidaire, weAGO!RA…), vous développez des éco-lieux éthiques et durables (Maison de la transition, éco-village Ré-évolution), vous aidez au fonctionnement du collectif citoyen (site web, évènements…)… Votre don / adhésion est défiscalisé, vous choisissez ce que finance vos impôts. Tout le monde peut proposer des idées, prendre part à notre gouvernance, avoir accès à nos comptes, rencontrer des humains fantastiques et leurs projets. Prêt ?

Don / Adhésion

Partagez Alter Azur

100 idées pour nous aider #4, parlez en autour de vous, sur les réseaux sociaux:

facebook  twitter  googleplus  linkedin  pinterest  tumblr  blogger email

Alter Azur construit le nouveau monde !

Alter Azur construit le nouveau monde !

Alter Azur est vivant, le projet se précise et les pages se réécrivent en permanence. Certains détails ici présents peuvent ne pas être à jour. Restez au courant de nos avancées en vous abonnant à notre newsletter.

Félicitations ! Votre souscription est confirmée !